Découvrez votre nouvelle AGED

 

Une équipe dynamique, accessible et novatrice

 

Qui sommes-nous

Découvrez la vie facultaire

 

Intégrations, cocktails, conférences, 5@8

Voir nos albums photos

Découvrez votre nouvel exécutif

Antoine Poirier-Godon

Antoine Poirier-Godon

Président

Chloé Valiquette

Chloé Valiquette

Responsable aux Affaires Académiques

Isabelle Simard

Isabelle Simard

Vice-présidente

Kolia Frare

Kolia Frare

Responsable aux Communications

Catherine Bernard

Catherine Bernard

Responsable aux Relations Professionnelles

Nicolas Delisle-Godin

Nicolas Delisle-Godin

Responsable aux Affaires Externes

Audrey-Ann Martin

Audrey-Ann Martin

Responsable aux Affaires Sociales et Sportives

Mickaël Deschênes

Mickaël Deschênes

Trésorier

À venir!

À venir!

Responsable aux Affaires Administratives

Implique-toi au sein d’un comité dès maintenant

Découvre les comités

Les conflits d’intérêts d’un élu : une question de faits

Le 2 octobre 2017, une décision de la Commission municipale du Québec[1] (« CMQ ») apportait un nouvel éclairage sur ce que constitue ou non un manquement déontologique en matière municipale. Huit membres du conseil d’une MRC alléguaient qu’une mairesse d’une municipalité de cette MRC avait enfreint le Code d’éthique et de déontologie des élus municipaux[2] de sa municipalité à deux reprises alors qu’elle siégeait sur le comité régional des cours d’eau de la MRC et sur le comité général de travail de la MRC. Le premier manquement reproché à l’élue émane de propos tenus lors d’une réunion du comité régional des cours d’eau. L’un des points à l’ordre du jour concernait une plainte relative à la non-conformité de douze ponceaux, dont …Lire la suite…

Les conflits d’intérêts d’un élu : une question de faits

Le 2 octobre 2017, une décision de la Commission municipale du Québec[1] (« CMQ ») apportait un nouvel éclairage sur ce que constitue ou non un manquement déontologique en matière municipale. Huit membres du conseil d’une MRC alléguaient qu’une mairesse d’une municipalité de cette MRC avait enfreint le Code d’éthique et de déontologie des élus municipaux[2] de sa municipalité à deux reprises alors qu’elle siégeait sur le comité régional des cours d’eau de la MRC et sur le comité général de travail de la MRC. Le premier manquement reproché à l’élue émane de propos tenus lors d’une réunion du comité régional des cours d’eau. L’un des points à l’ordre du jour concernait une plainte relative à la non-conformité de douze ponceaux, dont …Lire la suite…

Résiliation d’un contrat de services de bonne foi

BLOGUE SUR L’AFFAIRE : Construction Blenda inc. c. Office Municipal d’Habitation de Rosemère (L’) 2017 QCCS 1967 Cette décision fait suite à un litige qui oppose la société Construction Blenda inc. (ci après « Blenda ») à l’Office Municipal d’Habitation de Rosemère (ci après l’« OMHR ») relativement à la résiliation d’un contrat de services pour la construction d’immeubles d’habitation. Pour différentes raisons, l’OMHR décida de mettre un terme au contrat qui la liait à Blenda, et ce, avant la fin des travaux de construction desdits immeubles. Plusieurs éléments sont traités dans cette décision. Nous concentrerons cependant nos commentaires sur la question de la résiliation d’un contrat de services. Le Code civil du Québec (C.c.Q.) définit le contrat d’entreprise ou …Lire la suite…